Le collectif 07 STOP AUX GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique et écologique.

Accueil > L’espace presse du Collectif 07 > USA : selon l’EPA les ressources en eau menacées par la fracturation (...)

USA : selon l’EPA les ressources en eau menacées par la fracturation hydraulique

mercredi 14 décembre 2016

USA : L’EPA CONCLUT À UN RISQUE DE POLLUTION DE LA FRACTURATION HYDRAULIQUE SUR LES RESSOURCES EN EAU

Un rapport de lEPA (Agence de protection de l’environnement américaine) conclut que la technique d’extraction par la fracturation hydraulique peut avoir des effets néfastes sur la qualité et la disponibilité des réserves d’eau.

Néanmoins, Thomas Burke, conseiller scientifique de l’EPA, souligne que cette évaluation est incomplète du fait que manquent des données sur l’état de l’eau "avant et après la fracturation" (état zéro de l’eau) sur les sites de fracturation.

Ce rapport fournit toutefois des preuves scientifiques que cette technique d’extraction peut avoir des effets indésirables fréquents et importants sur les réserves d’eau situées à proximité des puits de gaz et de pétrole de schiste.

Le rapport souligne également une importante diminution de la disponibilité de l’eau du fait de la grande consommation de cette ressource par la technique de la fracturation hydraulique.

Le rapport soulignée encore la pollution engendrée par la concentration de substances chimiques toxiques contenues dans le fluide de fracking, tant lors de la fracturation que lors du stockage de la partie récupérée lors du flux de retour.

Le rapport souligne aussi la faiblesse des structures des puits qui engendrent une pollution des sols mais aussi de l’air.


Note du collectif 07 SGHDS :
Depuis plusieurs années l’expertise du Collectif 07 SGHDS démontre ces faits aujourd’hui mis en lumière par l’EPA malgré la résistance et le lobbying des compagnies pétrolières.

Nôtre expertise ne souligne pas seulement que les eaux souterraines et les eaux de surface seraient polluées pour des décennies voire des siècles mais que l’impact serait extrêmement négatif sur l’air et le climat et par conséquent sur nôtre santé.
Elle souligne aussi que si cette industrie est difficilement rentable sur les gisements considérés comme importants des USA, elle ne créera que peu d’emploi dans nos régions dont les gisements sont considérés comme peu conséquents mais détruira à jamais nôtre économie agricole et touristique mise en oeuvre depuis plus d’un demi-siècle.

L’expertise du Collectif 07 SGHDS démontre que le prix de revient élevé, la surestimation des gisements et des rendements, le rythme élevé de l’épuisement des gisements, la surestimation de la création d’emplois et les risques élevés qui pèsent sur l’économie, la santé et l’environnement font que ce secteur est fondamentalement non rentable.

L’état français a peu à gagner et nos régions ont beaucoup à perdre.
Ne laissons pas les compagnies détruire nôtre avenir pour quelques dollars de plus.
Les élus nationaux feraient bien de se souvenir qu’ils sont des serviteurs de la République et pas des multinationales.

L’aberration économique, sanitaire et environnementale des hydrocarbures non-conventionnels, le chant des sirènes et le doux murmure des multinationales : Lire l’expertise du Collectif 07 SGHDS

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes