Le collectif 07 STOP AUX GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique et écologique.

Accueil > Boite à outils "Juridique" > Gaz de schiste : Permis de Navacelles : les maires gardois ne baissent pas (...)

Gaz de schiste : Permis de Navacelles : les maires gardois ne baissent pas la garde

mardi 19 mai 2015

GAZ DE SCHISTE : PERMIS DE NAVACELLES :
LES MAIRES GARDOIS NE BAISSENT PAS LA GARDE

Le bras de fer contre le gaz de schiste continue entre douze communes du Gard et deux sociétés pétrolières devant la cour administrative d’appel de Marseille.

Ce mardi, le rapporteur public, devant la cour administrative de Marseille, a préconisé l’irrecevabilité de la requête de 12 communes cévenoles gardoises, qui contestent la validité du permis d’extraction d’hydrocarbures dit de Navacelles.

Risque de fracturation hydraulique ?

Selon le rapporteur public, la requête a été formulée hors délai.
Il n’y a pas de délai qui tienne, argumente en substance l’avocat des communes, Philippe Gras. Selon lui, le rapport rendu par les pétroliers est non conforme, car il ne fait pas la preuve de l’absence de recours à la fracturation hydraulique pour extraire des gaz de schiste, fracturation interdite en France.

L’avocat des pétroliers eCORP et Petrichor, Pierre Laffitte, affirme pour sa part que le rapport contient "un engagement clair, susceptible d’aucune ambiguité". Selon lui, il n’est pas question de fracturation hydraulique. Son confrère Philippe Gras conteste : la validité du permis d’exploitation expirait en mars 2015. Et à sa connaissance, les sociétés n’ont pas demandé de le prolonger dans le temps... La preuve, selon lui, qu’elles ne pouvaient passer à la phase exploitation qu’à la condition d’utiliser la fracturation hydraulique.

Le délibéré devrait être connu dans un mois. Il pourrait concerner une affaire déjà caduque, si le permis n’a pas été renouvelé. Mais c’est le signe, insistent les communes, du fait qu’elles ne relâchent pas la pression sur les pétroliers.

Lire l’article sur Le Midi Libre


Télécharger la carte au format A4 (pdf 667 ko)

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes