Le collectif 07 STOP AU GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique, écologique et solidaire.

Après 7 années de lutte, du rassemblement de Villeneuve de Berg 2011 au rassemblement de Barjac en 2016 jusqu’à la loi Hulot 2017, sont enfin abrogés, annulés ou rejetés tous les permis de recherche de l’Ardèche, du Gard, de la Drôme, de l’Isère, de Savoie, du Vaucluse, du Var, des Bouches du Rhône, de l’hérault. Toutefois, AILLEURS, d’autres sont encore valides et la lutte continue : En savoir plus

Accueil > Boite à outils "Juridique" > Petit historique des hydrocarbures en France

Petit historique des hydrocarbures en France

lundi 5 octobre 2020

RESSOURCES EN HYDROCARBURES DE LA FRANCE

Extraits

Les activités d’exploration et de production d’hydrocarbures sont exercées sur le territoire national dans le cadre de titres miniers délivrés par l’État et régies principalement par le code minier et aussi par le code l’environnement.

L’exploration pétrolière ne s’est véritablement développée qu’après la seconde guerre mondiale, dans le cadre d’un code minier rénové en 1956. En plus de 60 ans, le Gouvernement français a reçu plus de 1 700 demandes de titres d’exploration (demandes de permis exclusifs de recherches d’hydrocarbures liquides ou gazeux) et en a octroyé plus de 600. Ceux-ci ont conduit à l’octroi de 77 titres d’exploitation (concessions d’hydrocarbures liquides ou gazeux), principalement dans le Bassin parisien, le Bassin d’Aquitaine et le fossé Rhénan,

Au cours de cette période, la France a produit environ 100 millions de tonnes de pétrole (700 millions de barils) et 300 milliards de m3 de gaz (245 Gm3 pour le seul gisement de Lacq, 56 Gm3 pour Meillon). Environ 4 000 puits d’exploration et de production ont été forés soit plus de 6 000 km forés, et au moins 400 000 km de sismique 2D ont été acquis.

Le rythme de l’exploration, relativement bas au début des années 2000 (prix du pétrole brut à moins de 12 $/bbl en 1998), s’est notablement accru après 2005, compte tenu du maintien du prix du pétrole au-dessus de 50$/bbl. En parallèle, pendant les années 1990, grâce à l’évolution des techniques et aux progrès dans la connaissance géologique, l’exploration offshore des bassins sédimentaires situés sous des profondeurs d’eau de plus en plus grandes a pu être envisagée. De ce fait, les sociétés pétrolières se sont intéressées au domaine marin sous juridiction française, en particulier à celui de l’outre-mer, et des permis de recherches ont été attribués au large de Saint Pierre et Miquelon, de la Guyane, de la Martinique et dans le Canal du Mozambique.

 

Principales zones d’exploitation

En France, les bassins sédimentaires connus et propices aux recherches d’hydrocarbures couvrent actuellement une superficie de plus de 200 000 km2 en mer (soit 2% de la ZEE de la France) et plus de 70 000 km2 à terre (soit 11% du territoire totale de la France). En France métropolitaine, les régions géologiques propices à la découverte des hydrocarbures conventionnels sont les bassins parisien et aquitain.

- Depuis la découverte de pétrole en Seine-et-Marne en 1958, le bassin parisien a fait l’objet d’une exploitation continue d’hydrocarbures. Plus de 50 gisements ont été découverts et 34 sont toujours en exploitation. Deux mille puits ont été forés dans la région, permettant la production de 285 millions de barils de pétrole, soit 39,9 millions de tonnes et 2 milliards de m3 de gaz, en cumulé sur ces dernières 50 années. En 2015, 62% de la production française est issue de ce bassin.

- En Aquitaine, les principaux gisements de pétrole se trouvent enfouis dans le sous-sol, notamment au droit de certains lacs côtiers aquitains, comme celui de Cazaux et Sanguinet ou celui de Parentis. La production totale du champ de Parentis, s’élève à plus de 220 millions de barils de pétrole à fin 2014.

- Plus au sud, le gisement de gaz de Lacq, découvert en 1951 par la Société Nationale des Pétroles d’Aquitaine (futur groupe ELF), a produit environ 245 milliards de m3 de gaz depuis 1957 et celui de Meillon, découvert en 1966, environ 57,7 milliards de m3 de 1968 jusqu’à septembre 2013. En 2013, la production de gaz brut a chuté de 30% par rapport à 2012 avec un volume produit de 0,748 milliard de m3.

- Depuis 1991, dans le Nord du Pas-de-Calais, le gaz de mine provenant des anciens bassins houillers est exploité, il s’agit du "grisou" qui s’échappe spontanément des anciennes galeries minières.

- Par ailleurs, dans l’ancien bassin minier de Lorraine, des permis de recherche ont été accordés pour du gaz de houille, dans des niveaux de charbon inexploités en milieu fracturé naturellement.

Sur Ecologie.gouv.fr, lire l’article dans sa totalité ainsi que la suite :
- les enjeux et contexte
- ls principales étapes de la vie d’un projet minier / hydrocarbures
- le cadre légal : fin de la recherche et de l’exploitation des hydrocarbures
- la liste des titres miniers H en vigueur au 1er oct. 2020
- la carte des titres miniers H en vigueur au 1er oct. 2020
- la réglementation applicable à la recherche et à l’exploitation (PERH, concession, code minier)
- les règles fiscales

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop Gaz de Schiste
47 rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
contact@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes