Le collectif 07 STOP AUX GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique et écologique.

Accueil > L’actualité des permis > Le MDDE mis en demeure de renouveler le permis de Saint-Griède

Le MDDE mis en demeure de renouveler le permis de Saint-Griède

vendredi 18 novembre 2016

LE MDDE MIS EN DEMEURE DE RENOUVELER LE PERMIS DE SAINT-GRIÈDE

Le tribunal administratif de Pau somme le ministère de l’Environnement d’accorder un permis de recherche d’hydrocarbures à un foreur australien

La société australienne Gas2grid avait esté devant le tribunal administratif de Pau contre un arrêté du ministère de l’Environnement.

Ce dernier, en date du 21 septembre 2015, refusait à la compagnie pétrolière la prolongation d’un permis de recherche d’hydrocarbures pour les cinq ans à venir. Et ce, au nom de risques de troubles à l’ordre public, des manifestations ayant eu lieu contre ces forages.

Ce permis, dit de Saint-Griède, concerne un territoire de 52 km2 à cheval sur le Gers, les Hautes-Pyrénées et le nord des Pyrénées-Atlantiques.

Les élus et la population avaient en effet à l’époque exprimé leur refus de voir des recherches de gisements de gaz de schiste sur leur territoire. D’où l’arrêté pris conjointement par le ministère de l’Environnement et celui de l’Économie en 2015.

Mais le tribunal administratif de Pau a jugé que l’arrêté n’était pas justifié et l’annule dans sa décision rendue jeudi matin. Il donne trente jours au ministère de l’Environnement pour prolonger le permis de Saint-Griède, sinon le contribuable, pardon le ministère, devra payer une astreinte de 3 000 euros par jour de retard.

Contre le sens de l’histoire ?
Anticipée et saluée par l’Amicale des foreurs et métiers du pétrole, basée à Bordes, cette décision doit théoriquement permettre à la société australienne de reprendre ses analyses de sol en vue d’une exploitation éventuelle de gaz de schiste. Cela dit, les cours bas du pétrole ne rendent plus cette exploitation très attractive mais les choses pourraient changer.

Ce qui est certain, c’est qu’à l’heure de la COP22 et de la transition énergétique, le signal envoyé par le tribunal administratif ne va pas dans le bon sens. La recherche de nouvelles énergies fossiles est juste contraire au sens de l’histoire et à la volonté partagée de réduire les émissions de CO2 dans l’atmosphère et de limiter le réchauffement climatique.

Article de Laurent Vissuzaine sur La République des Pyrénées


- SIGNEZ LA PÉTITION contre l’exploration d’hydrocarbures dans les Pyrénées-Atlantiques !
Depuis juillet 2011 la fragmentation hydraulique est interdite en France. Demain qu’en sera-t-il ?
Aujourd’hui une grande partie des Pyrénées-Atlantiques (40%de la surface et 50% de la population) est couverte par des permis de recherche d’hydrocarbures.
sur Mes Opinions.com

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes