Le collectif 07 STOP AU GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique, écologique et solidaire.

Après 7 années de lutte, du rassemblement de Villeneuve de Berg 2011 au rassemblement de Barjac en 2016 jusqu’à la loi Hulot 2017, sont enfin abrogés, annulés ou rejetés tous les permis de recherche de l’Ardèche, du Gard, de la Drôme, de l’Isère, de Savoie, du Vaucluse, du Var, des Bouches du Rhône, de l’hérault. Toutefois, AILLEURS, d’autres sont encore valides et la lutte continue : En savoir plus

Accueil > Elsewhere in Europe, around the world > GB : c’est reparti pour le fracking

GB : c’est reparti pour le fracking

lundi 19 août 2019

NEW ROAD - LANCASHIRE, C’EST REPARTI !

15 aou 2019 Après des semaines d’opposition à l’installation des infrastructures de fracturation à PNR ainsi que de procédures juridiques, les opposants à Cuadrilla ne peuvent que constater ce jour l’énormité de la reprise des fracks sur PNR2.

Texte issu de la traduction libre de AlainR de l’article de notre camarade Ruth infatigable rédactrice de Drill Or Drop

Cuadrilla a confirmé ce matin qu’elle a repris la fracturation hydraulique sur son site de gaz de schiste de Preston New Road, Lancashire ".

Cuadrilla a informé les membres du groupe de liaison communautaire du site à 11h27 et a diffusé un communiqué de presse à 11h42. DrillOrDrop comprend que les personnes vivant à proximité du site n’ont pas été informées.

Selon le communiqué, Cuadrilla fracturera le deuxième drain horizontal du site, connu sous le nom de PNR2, en 45 portions.

Les travaux devaient être achevés d’ici la fin novembre 2019, a indiqué Cuadrilla. Les FHC seraient suivies d’un test de production. Les résultats étant attendus au début de l’année 2020, a ajouté la société.

Le fracking du premier puits horizontal à Preston New Road, connu sous le nom de PNR1z, a provoqué plus de 50 petits tremblements de terre, dont deux ont été ressentis localement.

La société avait précédemment déclaré que le système de feux de signalisation, qui réglemente la sismicité induite par les fractures, rendrait le gaz de schistes britannique non viable commercialement. Cuadrilla a déclaré qu’il a préventivement arrêté à quatre reprises PNR1z en raison du dépassement du seuil de sismicité de la réglementation de 0,5ML ou plus.

La déclaration d’aujourd’hui a confirmé que PNR2 serait fracturé sous le système surveillance sismique des "feux de signalisation".

Laura Hughes, directrice des projets et des opérations à Cuadrilla, a déclaré : "Nous avons une expérience et une expertise uniques en matière de fracturation hydraulique au Royaume-Uni grâce à l’exploitation de notre premier puits à Preston New Road.

"Bien qu’il puisse y avoir de faibles niveaux de sismicité induite, la population locale doit être rassurée que tout mouvement de sol qui en résultera sera bien en deçà de tout ce qui pourrait causer des dommages et, en fait, sera probablement beaucoup moins que celui causé quotidiennement par d’autres industries comme les carrières, la construction ou même les poids lourds qui circulent sur nos routes".


Jamie Peters, militant des Amis de la Terre, a déclaré :

- "Lancer une toute nouvelle industrie des combustibles fossiles alors que les impacts de l’effondrement climatique ruinent déjà des vies, y compris ici même au Royaume-Uni, ne correspond pas aux prétentions du gouvernement d’être un leader en matière de climat.

"Des entreprises comme Cuadrilla ferment les yeux sur la crise climatique et font pression pour que les limites de sécurité sismique soient assouplies. Ce n’est qu’après qu’ils se soient rendu compte qu’il n’est pas possible de fracturer sans effets potentiellement dangereux sous terre.

"La FHC ne fait tout simplement pas partie de l’avenir si nous voulons vraiment éviter l’effondrement du climat. Au lieu d’appuyer la destruction du climat, le gouvernement devrait l’interdire et soutenir les énergies renouvelables et les emplois verts."


https://drillordrop.com

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
contact@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes