Le collectif 07 STOP AU GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique, écologique et solidaire.

Après 7 années de lutte, du rassemblement de Villeneuve de Berg 2011 au rassemblement de Barjac en 2016 jusqu’à la loi Hulot 2017, sont enfin abrogés, annulés ou rejetés tous les permis de recherche de l’Ardèche, du Gard, de la Drôme, de l’Isère, de Savoie, du Vaucluse, du Var, des Bouches du Rhône, de l’hérault. Toutefois, AILLEURS, d’autres sont encore valides et la lutte continue : En savoir plus

Accueil > Elsewhere in Europe, around the world > Fin de l’aventure de Total en Guyane

Fin de l’aventure de Total en Guyane

vendredi 1er mars 2019

PÉTROLE : TOTAL ARRÊTE SES RECHERCHES PÉTROLIÈRES EN GUYANE

Total n’a pas trouvé de pétrole au large de la Guyane. La compagnie pétrolière qui a encore jusqu’en juin pour creuser des puits va remballer ses outils. Un coup d’arrêt qui va certainement enterrer définitivement le vieux fantasme d’une industrie pétrolière guyanaise.

100 millions d’investissements
Depuis la mi-décembre, le pétrolier avait commencé à creuser pour atteindre le 5.800 mètres sous le niveau de la mer, les travaux avaient même pris de l’avance, mais le puits situé au beau milieu du permis Guyane maritime est resté sec. Pour parler chiffres, Total aura dépensé près de 100 millions d’euros depuis deux mois pour creuser ce puits.

Total reste engagé en Guyane
Par ailleurs Total reste engagé auprès de la collectivité territoriale de Guyane, à travers les 10 millions d’euros qu’elle a contractualisé en soutien à l’économie locale.
C’est sans doute la fin de la brève histoire du pétrole en Guyane, car depuis la loi Hulot il n’est plus possible de forer en France.

Dans un communiqué Rodolphe Alexandre le président de la CTG "regrette que la loi Hulot ne permette pas de poursuivre son travail exploratoire (...), qui aurait fini par payer eu égard au potentiel pétrolier manifeste de la zone (...) qui aurait permis à moyen terme d’accélerer considérablement son développement économique ".

Article de la1ere.francetvinfo.fr

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
contact@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes