Le collectif 07 STOP AU GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique, écologique et solidaire.

Après 7 années de lutte, du rassemblement de Villeneuve de Berg 2011 au rassemblement de Barjac en 2016 jusqu’à la loi Hulot 2017, sont enfin abrogés, annulés ou rejetés tous les permis de recherche de l’Ardèche, du Gard, de la Drôme, de l’Isère, de Savoie, du Vaucluse, du Var, des Bouches du Rhône, de l’hérault. Toutefois, AILLEURS, d’autres sont encore valides et la lutte continue : En savoir plus

Accueil > Elsewhere in Europe, around the world > GB : un tremblement de terre oblige à nouveau Cadrilla à cesser la (...)

GB : un tremblement de terre oblige à nouveau Cadrilla à cesser la fracturation

mercredi 31 octobre 2018

LE PLUS IMPORTANT TREMBLEMENT DE TERRE À CE JOUR ARRÊTE À NOUVEAU LA FRACTURATION DE CUADRILLA

Cuadrilla a dû à nouveau cesser de fracturer ce matin à cause d’un autre tremblement de terre, le plus important enregistré jusqu’à présent.

Un tremblement de terre de magnitude 1,1 est survenu alors que la société creusait le puits à Preston New Road, près de Blackpool.

C’est la deuxième fois en quatre jours que Cuadrilla est contraint de cesser la fracturation.

La secousse d’aujourd’hui a été classée comme événement rouge dans le règlement du gouvernement.

Les événements en rouge couvrent toutes les activités sismiques de 0,5 ML ou plus qui se produisent pendant la fracturation. En vertu de la réglementation, un événement rouge oblige Cuadrilla à arrêter la fracturation pendant 18 heures et à vérifier l’intégrité du puits.

Le tremblement de 1,1 ML fait suite à un autre événement rouge, mesuré par le British Geological Survey à 0,8 ML, vendredi 26 octobre 2018. Rapport DrillOrDrop

Il y a eu également une secousse de 0,8 ML samedi (27 octobre 2018), après la fin de la fracturation, qui a été classée comme un « événement de fuite ».

L’événement de ce matin à 11h30 était situé à l’ouest de la plateforme de forage et au nord de Preston New Road. C’était proche de l’endroit de la fuite de samedi.

Il y a eu également trois autres événements sismiques plus petits aujourd’hui, mesurant -0,2, -0,4 et 0,1 ML

Ce groupe porte à 27 le nombre total de tremblements survenus près du site depuis le début de l’activité sismique, le 18 octobre 2018.

Cuadrilla a commencé à fracturer le 15 octobre 2018. Aux termes de son permis, elle peut fracturer toute la journée du lundi au vendredi et le samedi matin. Y compris aujourd’hui, la société dispose de 13 jours pour pratiquer la fracturation, bien qu’elle ne révèle pas à DrillOrDrop les jours où l’opération a été effectuée. L’activité sismique a maintenant été enregistrée sur 10 de ces jours disponibles.

Article de Ruth Hayhurst sur DrillOrDrop - 29 Octobre 2018

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes