Le collectif 07 STOP AU GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique, écologique et solidaire.

Après 7 années de lutte, du rassemblement de Villeneuve de Berg 2011 au rassemblement de Barjac en 2016 jusqu’à la loi Hulot 2017, sont enfin abrogés, annulés ou rejetés tous les permis de recherche de l’Ardèche, du Gard, de la Drôme, de l’Isère, de Savoie, du Vaucluse, du Var, des Bouches du Rhône, de l’hérault. Toutefois, AILLEURS, d’autres sont encore valides et la lutte continue : En savoir plus

Accueil > Elsewhere in Europe, around the world > Du rififi au pays des samis

Du rififi au pays des samis

jeudi 6 septembre 2018

UNE SEMAINE EN SOLIDARITÉ AVEC LE PEUPLE SAMI DE FINLANDE

La semaine dernière, les Premières Nations à la tête du mouvement pour mettre fin au pipeline Trans Mountain ont connu une IMMENSE victoire, lorsque la cour d’appel fédérale a annulé l’approbation du gouvernement pour construire ce projet.

Cette semaine, le mouvement pour les droits autochtones et le leadership climatique continue de prendre de l’élan, dans la forêt boréale finlandaise.

Récemment, le gouvernement finlandais a proposé de construire une voie de chemin de fer en Arctique, qui transporterait du pétrole et autres ressources. Ce projet passerait par les territoires historiques des Samis et nuirait fortement aux élevages de rennes, dont ils vivent. Les Samis n’ont pas donné leur consentement pour ce projet.

Cette semaine Mandy Gull, Grande Chef adjointe de la Nation crie ; Kaitlynn Hester-Moses, Grande Chef des jeunes de la Nation crie ; Clayton Thomas-Muller, activiste pour la justice climatique et membre de la Nation crie de Mathias Colomb (Pukatawagan) ; et Philippa Duchastel de Montrouge, chargée de campagne forêt pour Greenpeace Canada ont rejoint les Samis dans un geste de solidarité pour montrer leur solidarité avec les Peuples Autochtones samis, qui vivent dans la forêt boréale finlandaise.

Le territoire historique des Samis s’étend du nord de la Norvège jusqu’au nord-ouest de la Russie, en passant par la Suède et la Finlande. Et aujourd’hui, ce territoire est menacé…

Le gouvernement finlandais souhaite construire une nouvelle voie de chemin de fer, reliant la Finlande à l’océan Arctique en Norvège, pour attirer les industries basées sur l’extraction de ressources naturelles lourdes au nord de la Finlande – incluant les industries minière et chimique – et ainsi créer une nouvelle route d’exportation pour les produits de bois et de papier. Le gouvernement a proposé ce projet sans respecter le droit des Samis à un consentement préalable libre et éclairé. Et en 2018, soyons honnêtes, c’est tout simplement inacceptable.

Les terres et les forêts des Samis ont déjà été fragmentées par les activités industrielles, incluant la foresterie. Cette voie de chemin de fer en Arctique constituerait une menace supplémentaire pour leurs territoires, essentiels à l’élevage de rennes dont ils vivent.

Les rennes pourraient être tués en passant sous les trains. Leurs routes de migration seraient coupées en deux, ce qui affecterait leur cycle naturel d’alimentation et causerait des dommages qui ne pourraient pas être compensés.

La forêt boréale de l’extrême nord est un écosystème unique et extrêmement sensible… Du fait du climat rude, les arbres et la végétation y poussent très lentement. Cela signifie qu’exploiter ces terres a des conséquences désastreuses à long terme pour l’environnement. Les conditions arctiques ont façonné des modes de vie et de survie bien particuliers auxquels les Samis se sont adaptés et qu’ils maintiennent encore aujourd’hui.

Mandy Gull, Kaitlynn Hester-Moses, Clayton Thomas-Muller et Philippa Duchastel de Montrouge ont donc rejoint la Finlande pour faire preuve de solidarité avec les Samis et dire au gouvernement finlandais que s’ils vont de l’avant avec ce projet, ils peuvent s’attendre à un puissant mouvement de résistance international.

Ce mouvement de résistance est actif au Canada également, où le gouvernement vend les forêts, riches en carbone et en biodiversité, à l’industrie et sans le consentement des autochtones. Les territoires de certaines communautés autochtones sont déjà lourdement exploité, comme celui de la Première Nation crie de Waswanipi, qui se bat pour protéger la dernière forêt ancienne de la Broadback.

À travers les forêts boréales de notre planète, de la Broadback aux territoires samis, les peuples autochtones défendent leurs terres, leurs droits et leurs cultures. Leurs alliés se tiennent à leurs côtés. En réalité, la lutte pour protéger la forêt et soutenir les peuples autochtones est globale. Comme aujourd’hui, où nous nous tenons avec les Samis et les Cris !

Et de ce que nous avons vu la semaine dernière avec cette incroyable victoire des Premières Nations à la tête du mouvement pour mettre fin au pipeline Trans Mountain, la résistance citoyenne contre la destruction de l’environnement est plutôt efficace…

p> 

Soutenez les droits des autochtones et protégez la forêt boréale
Signez la pétition

Suivez leur périple sur Facebook, Instagram ou à travers les prochains articles de blogue

p> 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes