Le collectif 07 STOP AUX GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité.

Accueil > Elsewhere in Europe, around the world > Shale gas in Europe

Shale gas in Europe

samedi 16 mai 2015

TOUR DE L’EUROPE - TOUR OF EUROPE MARCH 2015


Mai/May 2015

 

 

- MAP WITH THE SITUATION IN EUROPE :
updated 2015 June 20

- CARTE DE LA SITUATION EN EUROPE :
mise à jour du 20 juin 2015

TÉLÉCHARGER/DOWNLOAD (pdf A4 243 ko)



List of Bans Worldwide

Food and Water Watch maintains a state-by-state, up-to-the-minute list of actions passed against fracking
http://keeptapwatersafe.org/global-bans-on-fracking/


- GBR - United Kingdom

Estimated amount of shale gas that can be produced : 22300 to 64600 billion of m3.
For the time being it’s unsure whether fracking will be done for production : Scotland recently voted a fracking moratorium as did Wales, in England proposed new environmental regulations are going to make fracking almost impossible (far too complicated) on 40% of ‘blocks’ (= areas) destined to fracking.
Truth is, these measures aren’t all voted yet in Parliament, and with elections scheduled coming in May in England, the future there is uncertain.
Lire l’article sur The Guardian

Royaume Uni
Estimation de production possible : 22300 à 64600 milliards de m3.

* En Angleterre, alors que le parlement rejette un moratoire sur la fracturation, on assiste à une première reculade du gouvernement qui interdit la fracturation dans les parcs nationaux ce qui représente une interdiction sur environ 40% des zones de gisement de schiste.

* L’Ecosse, de son côté, annonce un moratoire sur la fracturation hydraulique. Le Parlement écossais organisera une consultation publique et une enquête sur les conséquences de l’extraction de gaz de schiste par fracturation hydraulique sur la santé publique avant d’en autoriser l’exploration.

* Au Pays de Galles le parlement a voté le 4 février l’interdiction de la fracturation hydraulique.

Le Royaume-Uni est le cobaye mondial pour la gazéification souterraine du charbon, une technique qui consiste a mettre le feu au charbon souterrain pour produire du gaz synthétique. 27 licences ont été accordées à côté de grandes villes du Royaume-Uni sur des veines contenant plusieurs milliards de tonnes de charbon.

Sites d’opposition au gaz de schiste :
Frack Off - Extreme Energy Action Network : http://frack-off.org.uk
Controversial shale gas exploration has come to the UK : www.foe.co.uk


- NLD - Netherlands

Estimated amount of shale gas that can be produced : 200 to 500 billion m3, in other words 4 to 11 years of domestic use ; decision whether or not to drill will be taken ‘this year 2015’. Actually no drills for testing or producing, studies about risks and costs/benefits-analysis going on.
Geschatte productiemogelijkheid : 200 à 500 miljard m3, m.a.w. 4 tot 11 jaar binnenlandse consumptie ; beslissing over wel of niet in de loop van 2015. Vooralsnog geen onderzoeks- of productie-boringen, risico- en kosten/baten studies aan de gang.

Les Pays-Bas, premiers producteurs de gaz européen connaissent des problèmes de sécurité sur ses zones de forages conventionels.
Les Pays-Bas ont opté pour un moratoire sur les gaz de schistes.

Sites d’opposition au gaz de schiste :
Schaliegasvrij Nederland : www.schaliegasvrij.nl
Milieu Défensie : https://milieudefensie.nl


- BEL - Belgium

Nationaal : vooralsnog geen studies
Vlaanderen : moratorium
Wallonië : geen interesse
National : Pour l’instant pas d’études.
Flandres : moratoire
Wallonie : www.iewonline.be

L’exploration et l’exploitation du gaz de schiste n’est aujourd’hui pas envisagée en Belgique, mais le pays pourrait se tourner ver l’exploitation du gaz de houille.

Sites d’opposition au gaz de schiste :
- Facebook - STOP-Schaliegas-Belgie


- DEU - Germany

Estimated amount of shale gas that can be produced : 700 to 2268 billion m3, in other words 7 to 23 years of domestic use.
Until now only one test-drill done (2008) with no clear outcome ;
proposition of law November 2014 : no exploitation, test-drills allowed (the 7 to 23 years of domestic use are theoretical, economically speaking there might ‘be enough for just a few years, source .....)
NB : according to the Guardian (February 14, 2015) the German government recently proposed a federal law allowing fracking.

Geschätzte herstelbare Menge : 700 bis 2268 Billionen m3, 7 bis 23 Jahren Selbstversorgung.
Vorerst nur eine Probebohrung (2008) ohne endgültige Auskunft ;
- Gesetzentwurf November 2014 : keine Gewinnung, Probebohrungen erlaubt (die 7 bis 23 Jahre Selbstversorgung sind theoretisch, ökonomisch gibt es vielleicht ‘nur für einigen Jahren’.
Nach Aussagen von The Guardian sollte die Bundesregierung eine Gesetzentwürf vorgeschlagen haben die fracking erlauben soll

Estimation de production possible : 700-2268 milliard m3, 7 à 23 ans de consommation nationale.
Pour l’instant un forage de test (2008), sans résultat probant

Avril 2015 : Le gouvernement fédéral vient de rédiger une proposition de loi autorisant la fracturation hydraulique dans certaines conditions. Les ministères de l’Energie et de l’Environnement expliquent que “la loi prévoit des interdictions dans certaines régions précises pour des questions de protection de l’eau potable, de la santé et de la nature”. Elle interdit aussi l’utilisation de cette technologie à moins de 3000 mètres de profondeur ainsi que dans certaines cibles géologiques comme les couches de charbon ou les marnes. Les organisations de défense de l’environnement qualifient la proposition de fragmentaire et de dangereuse et repoussent cette proposition de loi. (des forages test avaient eu lieu en 2011 en Allemagne)

Sueddeutsche Zeitung
The Guardian

Sites d’opposition au gaz de schiste :
Gegen-Gasbohren
No Moor Fracking


- DNK - Denmark

Official standpoint of the Danish government : no more fossil energy in Denmark after 2050, but shalgas is a good possible energy for the period of transition. Exploitation in preparation (Total, of
course, with a local National Company).
600 billions of m3 are -technically speaking- winnable (23 trillion cubic feet).
First fracksite under construction in the north of the country, drilling to start ‘this year (2015) after finalization and obtaining of final permits ; in all two sites have permits to explore. No further new permits in sight, freeze.

La ligne officielle du gouvernement est qu’il n’y aura plus d’énergie fossile au Danemark après 2050, mais le gaz de schiste est un bonne énergie de transition.

Estimation de production possible : 600 milliard m3 techniquement extractibles

Exploration en cours de préparation (Total bien sur, avec la Cie d’Etat locale)
Deux sites ont des permis d’exploration

Dans ce pays à la conscience écologique élevée, les activistes sont sur le pied de guerre pour empêcher le premier forage que doit réaliser Total courant mai.

Sites d’opposition au gaz de schiste :
Skifergas Nej Tak


- SWE - Sweden

Exploration going on.
- Shell abandoned, others continue.
- 12 permits validated, in the south, Skåne, the "other end" of the shale-layer of Denmark. Not certain that production will actually take place.

Exploration en cours.
12 permis d’exploration sont en cours, dans le sud du pays.
Shell a quitté la Suède, mais d’autres compagnies continuent les recherches.


- CH - Switzerland

In Switzerland shale gas is mainly treated on Canton-level. The Canton of Bern prohibited fracking.
The Confederation keeps having a critical look at producing shale gas, the National Assembly
(representing the population) thinks this technique implies too many risks for the environment,
security and tourism, and is against fracking in the area of the Lake Constance. It’s now up to the
State Council (representing the Cantons) to make a decision.

La Suisse est une confédération,, les permis sont donc à priori une affaire des cantons.
Le canton de Neuchâtel a voté un moratoire de 10 ans.
Le canton de Berne a interdit la fracturation hydraulique.
Par contre, dans le canton de Vaud, le consortium américano-suisse PEOS-SEAG s’apprête à lancer des forages exploratoires sur quatre sites considérés “prometteurs”.

La Confédération conserve une attitude critique envers l’exploration de gaz de schiste, le parlement national (représentants de la population) a estimé que cette technique comporte un risque trop élevé pour l’environnement, la sécurité et le tourisme, et elle est contre l’exploitation autour du lac de Constance. Le conseil d’état (représentant les cantons) doit se prononcer maintenant.

Sites objectives et –tous comptes faits- plutôt contre - Objective and –all said and done- opposite sites :
Oekotoxzentrum
Eawag Aqutic Research
Eawag Aqutic Research- fracking.pdf

Sites d’opposition au gaz de schiste :
étant donné que le GdS se trouve dans le nord-est du pays c’est une site pour trois pays : Suisse, Autriche, Allemagne
as the shale gas is in the north-eastern part of the country, this is a three-nation-site : Suisse, Autriche, Allemagne

https://vorarlberg.gruene.at/schwerpunkte/stoppt-fracking
Vorarlberg Gruene
Collectif Val de Travers


- AUT - Austria

No reserves that -economically speaking- can be exploited, no more research being done
Pas de réserves économiquement exploitables, plus de recherches.

Sites d’opposition au gaz de schiste :
étant donné que le GdS se trouve dans l’ouest du pays c’est une site pour trois pays : Suisse, Autriche, Allemagne
as the shale gas is in the west part of the country, this is a three-nation-site : Suisse, Autriche, Allemagne

Vorarlberg Gruene


- ITA - Italy

The fracking was prohibited in september 2014 as it’s judged too dangerous

L’Italie a interdit la fracturation hydraulique. Mais le problème actuellement, c’est l’exploitation des hydrocarbures issus de puits à bout de souffle et le manque de respect des lois environnementale.
Un autre souci en Italie est l’exploitation des hydrocarbures offshore dans l’Adriatique et à l’extrême sud de la Péninsule ou autour de la Sicile.

Sites d’opposition au gaz de schiste :
Green Style


- FRA - France

In France producing shale gas by means of fracking is, at this moment, prohibited by law (dating 2011), but exploring (test drilling) is allowed by this same law. Some 60 permits distributed. Petrol- industry lobbyists maintain continuous pressure on politics to get exploitation allowed.

En France actuellement l’exploitation du gaz de schiste avec la méthode de la fracturation hydraulique est interdite.
Il y a une soixantaine de permis de recherche en cours et le lobby des pétroliers exerce une pression continue sur les politiques pour que l’exploitation soit permise.

Sites d’opposition au gaz de schiste :
Site du Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
Le portail du réseau des collectifs Rhône-Alpes
Les sites des collectifs de France
La base d’information sur les permis en France (BIP)


- ESP - Spain

No reliable estimations of shale gas reserves, 39 years according to the government, nothing at all according to others.
No test-drills yet, shale gas should be found under the northern half of the country : 70 permits handed out, 60 others on the "waiting list".

Pas d’estimations fiables des réserves, d’après le gouvernement il y aurait 39 ans de consommation. Selon d’autres sources il n’y aurait rien à exploiter.

Pas encore des forages, mais 70 permis d’exploration ont été attribués et 60 sont en attente.

Green Fact
Rosalux-nyc


- POL - Poland

The shale gas boom is collapsing, Chevron and six other foreign companies abandoned their sites, estimations of production capacity fell down from ‘300 years of domestic use’ to ’55 years of use if we’ll be able to get it out of the ground’ ; out of 60 wells drilled not one is profitable.

Après l’optimisme initial exagéré, né de la surestimation des gisements exploitables et de l’intérêt affiché par des géants mondiaux, c’est maintenant la déception en Pologne.
Les grandes compagnies telles que Chevron , Total, Eni, Exxon, Talisman et Marathon Oil, ont quitté le pays
Aucun des 68 forages de prospection effectués ne s’est avéré rentable.
Les travaux sont toutefois poursuivis par des groupes pétroliers essentiellement polonais.

Sites d’opposition au gaz de schiste :
Occupy-Chevron
Facebook.com/FundacjaStopFracking


- ROU - România

Having found no shale gas that can be exploited, all companies have left the country.

N’ayant pas trouvé du gaz exploitable, les compagnies telles que Chevron ont quitté la Roumanie.


- UKR - Ukraine

In Ukraine, shale gas is found in the eastern part of the country, and given the actual situation there Shell and Chevron abandoned the area.
But, on the other hand, the amount of shale gas being –on first sight- enormous, these reserves give some more reasons to the foes to struggle on ...

En Ukraine, le gaz de schiste se trouve à l’est du Pays et vu la situation politique instable dans la région, Shell et Chevron ont quitté les lieux.
Ces réserves sont à priori jugées énormes.


- BGR - Bulgaria

Fracking moratorium

La fracturation est interdite en Bulgarie.


- HUN - Hungary

En Hongrie l’exploration est en cours sur de nombreux permis.

.


- LTU - Lithuania

Chevron abandoned its permits, for the time being no one wants to take its place.

En Lituanie Chevron a abandonné ses permis, pour l’instant il n’y a pas de repreneurs.

note : January 22nd 2014 the European Commission published a paper on the exploration and production of hydrocarbons (such as shale gas) using high volume hydraulic fracturing in the EU saying : « in a best case scenario, able to contribute almost half of the EU’s total gas production and meet about around 10 % of the EU gas demand by 2035 »
EUR lex

Voir aussi l’étude de l’Iddri – Unconventional wisdom évalue que la production de gaz de schiste atteindrait quelques dizaines de milliards de m3 en 2030-2035, ce qui représenterait entre 3 et 10%
de la consommation de gaz en Europe
Shale Bubble
World : shame gas by country (on Wikipédia)


- CZE - Czech
Pas de forages dans ce pays qui espère que l’exploitation du gaz de schiste permettrait de réduire la dépendance énergétique envers la Russie et faire baisser les tarifs de l’énergie.


- CVK - Slovenia
Pas de forages dans ce pays qui espère que l’exploitation du gaz de schiste permettrait de réduire la dépendance énergétique envers la Russie et faire baisser les tarifs de l’énergie.


- ALB - Albania

En Albanie, l’exploitation du pétrole (huiles lourdes type bitumeux) a commencé à la fin des années 30.
Avec les moyens actuels (forages horizontaux, stimulation et fracturation hydraulique...) la production s’est envolée ces dernières années. 145 puits y ont été forés en 2013.
Un accident a eu lieu le 1er avril 2015 à Marinza, un village de 4000 habitants. Des geysers de boue et d’hydrocarbures mélangés aux produits utilisés pour forer les puits ont envahi un quartier de ce village et obligé une soixantaine de familles à évacuer leurs maisons.


 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes