Le collectif 07 STOP AU GAZ DE SCHISTE affirme son refus de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de roche-mère et autres hydrocarbures dits non-conventionnels (gaz et pétrole de schiste, huiles lourdes, gaz de réservoir compact, gaz de couche, sables bitumineux ...) et de tous hydrocarbures dont l’extraction nécessite l’utilisation de techniques, quel que soit leur nom, nécessitant de fracturer, stimuler, acidifier ou encore de fissurer la roche et ayant pour conséquence de porter atteinte à son intégrité. Il s’oppose à l’aberration économique, sanitaire, environnementale et climatique aux conséquences désastreuses que constituent ces projets pour les départements impactés. Il promeut une transition énergétique, écologique et solidaire.

Fin 2017, après 7 années de lutte, sont enfin abrogés les permis Gard-Ardèche dits du Bassin d’Alès, de la Plaine d’Alès et de Navacelles : L’actualité juridique et administrative des permis

Accueil > Articles divers : gaz et huile de schiste > Mobilisation contre le gazoduc Eridan

Mobilisation contre le gazoduc Eridan

mardi 30 mai 2017

MOBILISATION CONTRE LE GAZODUC ERIDAN : LA POINTE DE L’ICEBERG DE NOMBREUX PROJETS D’INFRASTRUCTURES GAZIÈRES INUTILES ET DANGEREUX

Le 30 mai 2017 - Ce matin, une centaine d’opposants au projet de gazoduc géant Fos-Dunkerque se sont rassemblés devant le tribunal administratif de Grenoble, qui examinait leurs recours contre la déclaration d’utilité publique du tronçon « Eridan », qui devrait traverser la vallée du Rhône.

Ce projet, porté par GRTgaz – filiale d’Engie - fait partie d’une longue liste d’infrastructures gazières inutiles et dangereuses prévues actuellement en France et en Europe, et il pourrait servir notamment à importer des gaz de schiste d’Algérie.

Les Amis de la Terre France soutiennent les demandes des collectifs mobilisés sur le terrain, et rappellent que l’urgence climatique implique de cesser tout nouvel investissement dans des projets d’extraction d’énergies fossiles et d’infrastructures liées. Cela inclut le gaz, qui est à tort présenté par les industriels et de nombreux décideurs comme un « allié incontournable de la transition énergétique », malgré ses importants impacts climatiques.

Près de 33 000 riverains dans 59 communes seraient concernés par le tracé actuel du gazoduc Eridan, d’une longueur de 220km. S’il fait actuellement l’objet d’une vingtaine de recours, c’est parce que ce projet est à la fois dangereux et inutile. Dangereux, tout d’abord car il serait construit dans une zone fortement nucléarisée, avec notamment un passage au pied de la centrale de Marcoule et sous le canal de refroidissement de Tricastin.
Même l’Autorité de Sureté Nucléaire s’en est inquiété, ce qui a contraint l’opérateur à décaler légèrement le tracé, éloignant un peu le futur gazoduc de la centrale de Marcoule, mais le rapprochant des habitations. En cas d’accident, des habitations, y compris une école, se trouveraient en plein dans la « zone des effets irréversibles ». Par ailleurs, le projet traverse neuf sites Natura 2000 et une réserve naturelle.

D’un coût estimé à plus de 600 millions d’euros, ce projet est également inutile, et devrait être relié à toute une série d’autres infrastructures gazières, notamment les projets d’extension du terminal méthanier à Fos-sur-Mer, et de construction du gazoduc également très controversé « MidCAT », entre l’Espagne et la France. Des projets inutiles car les infrastructures gazières actuelles sont largement sous-utilisées, et que la demande de gaz est en forte baisse en France comme dans le reste de l’Europe. Comme Eridan, ce sont en tout 77 projets gaziers qui font pourtant partie de la liste des « Projets d’Intérêts Communs » de la Commission européenne, leur permettant de bénéficier de procédures administratives accélérées et surtout d’importants fonds publics.

Lire la totalité de l’article sue Les Amis de la Terre.org

 

 

 

Soutenir le Collectif 07

Chèque - PayPal ( CB et PayPal )
Dons ouvrant droit à réduction d’impôts

 

CONTACTS


Collectif 07 Stop au Gaz de Schiste
39, rue Jean-Louis Soulavie
07110 Largentière

La permanence
Tel. 04 75 36 72 83
contact@stopaugazdeschiste07.org

Le comité de veille (VIA)
Tel. 06 23 66 15 51
via07@stopaugazdeschiste07.org

Les réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur Facebook
Rejoignez-nous sur Twitter

La newsletter mensuelle
Inscription - désinscription :
contact@stopaugazdeschiste07.org

 

Avec le soutien de la région Rhône-Alpes
Logo région rhône-Alpes